Les moyens faciles pour embellir son logement locatif

En tant que locataire, il n’est pas souvent facile de décorer son logement locatif. La crainte de l’interdiction ou de déplaire au propriétaire. Mais aussi du fait des frais pour la remise en état qui risquent d’être lourds à payer. De plus l’article 7 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989 stipule que le locataire n’est pas en droit de transformer les locaux et les équipements loués sans l’accord écrit du propriétaire. Alors, quand l’envie de changer de style est trop forte, il faut ruser en employant les moyens faciles et moins coûteux.

Utiliser des ventouses

Au lieu d’utiliser des clous, les ventouses sont les mieux adaptées aux murs d’un logement locatif. Un moyen efficace si le locataire ne veut pas courir le risque de les abîmer. Et éviter que cela ait des conséquences sur ces frais de location.

Investir dans du petit mobilier

La plupart du temps, le locataire ne dispose que du strict minimum de meubles pour son logement locatif. À savoir un lit, une table, deux chaises et une armoire. Ainsi, si ces derniers sont trop peu ou ne correspondent pas au goût du propriétaire, il peut toujours investir dans du petit mobilier tels que les fauteuils, les poufs ou encore les petites tables. Ils sont utiles pour la décoration et faciles à porter à la sortie des lieux.

Recouvrir le sol

Une moquette tachée, un lino déchiré, souvent le sol d’un logement locatif laisse à désirer. Cependant, pour ne pas dépenser dans une dépose trop chère. Mieux vaut recouvrir le sol initial par d’autres revêtements tels que :  le parquet flottant (sans colle), le lino imitation carrelage, ou encore le jonc de mer pour une ambiance maritime.

Miser sur le linge de maison

Au lieu de se contenter des murs blancs des chambres, le locataire peut s’apprivoiser un joli linge de maison. Celui-ci permettra de réchauffer la pièce et de lui donner du style. D’ailleurs, les couleurs sont pour tous les goûts : sombres, pastel, lin…

Opter pour le carrelage adhésif ou papier peint repositionnable

Facile à coller et à décoller, le locataire peut opter pour le carrelage adhésif ou le papier peint repositionnable si jamais il n’apprécie pas la couleur des murs choisis par le propriétaire ou les motifs des placards par exemples.

Favoriser les grands cadres

Lorsque le locataire quitte les lieux, il doit inévitablement reboucher les trous faits sur les murs et donc leur donner un petit coup de peinture. Pourtant, cela s’évite facilement si le locataire décide d’accrocher des grands cadres plutôt que les petits aux murs. Le but étant de faire un minimum de trous tout en décorant les murs.

Par ailleurs, il est recommandé de poser les cadres ou les miroirs au sol ou sur des murs plutôt que de les accrocher.

Multiplier des lampes à poser

L’éclairage est non seulement un élément indispensable pour chaque pièce mais il lui donne également tout son charme. Mais dans un logement locatif, celui-ci est souvent négligé, une seule lampe éclaire toute la pièce. Ainsi, pour faire la différence, le locataire peut toujours multiplier les lampes sur pieds afin de rendre l’endroit plus agréable et lumineux.