Travaux dans une maison en location : à la charge du propriétaire ou du locataire

Que vous soyez locataire ou propriétaire, des travaux doivent être effectués dans l’appartement ou la maison en location. Il y a des travaux pour le locataire mais aussi pour le propriétaire. Nous allons dans cet article voir comment répartir la responsabilité dans les coûts d’entretien et de rénovation de logement.

Les travaux qui sont à la charge du propriétaire exclusivement

Source image : Pixabay

Il est vrai que le propriétaire offre un logement au locataire, un logement avec un bon état. Durant le contrat, il y a des règles dans le contrat de location comme des travaux de réparation ou de rénovation, mais certains sont uniquement à la charge du propriétaire :

  • Remplacement urgent d’équipement défectueux comme le chauffe-eau, les fenêtres, la chaudière et autres encore
  • Travaux d’amélioration des parties communes : Les parties communes que tous les occupants de l’immeuble utilisent. Comme les escaliers ou autres encore.
  • Travaux nécessaires pour le maintien en état des lieux : ces travaux sont à la charge du propriétaire pour l’entretien du logement comme volets défectueux ou autres encore.
  • Travaux d’amélioration de la performance énergétique : Ces travaux qui consistent en l’amélioration des matériels présents dans le logement en location sont à la charge du propriétaire.

En général, les travaux qui ont un rapport avec les biens qui font partie du domicile sont à la charge du propriétaire, maintenance ou amélioration. Si vous souhaitez avoir plus de précisions à ce sujet, ou découvrir d’autres informations relatives à l’immobilier, faites un tour sur https://www.plantesplaisirspassions.com/

Les travaux qui sont à la charge du locataire exclusivement

Pour les locataires, il est important de savoir dès le début les devoirs qui sont à son frais. Le locataire doit assurer l’entretien courant du logement et de ses éléments d’équipement, à l’extérieur qu’à l’intérieur. Il doit aussi assurer les réparations dues à l’usure normale du logement comme :

  • Entretien des équipements : le locataire prend en charge l’entretien des matériels dans la maison comme : remplacement des radiateurs, des interrupteurs ou des prises électriques et d’autres encore.
  • Remplacement des matériels : Remplacement des matériels défectueux comme les tuyaux ou les joints dans les installations.
  • Entretien des mûrs, du plafond ou le sol : Ce sont les entretiens qui concernent le raccord de peinture, le rebouchage de trous, entretien des portes ou encore des vitres et autres encore.
  • Entretien courant de la propriété
  • Pour une maison, le locataire prend en charge le nettoyage de la façade pour éviter la prolifération des mousses ou lichens mais aussi le désengorgement des gouttières.

Il est important de noter que ces travaux de remises en état et d’entretien, mais aussi ces petites réparations à la charge du locataire ne peuvent être anticipés donc impossible à inclure dans le loyer ou dans les charges locatives.

La dégradation du logement

  • Il faut savoir que durant toute la location, les travaux et réparations locatives sont dans la responsabilité du locataire.
  • Du coup, toutes les dégradations dues à la négligence de ce dernier durant sa location sont à sa charge.
  • Des dommages qui peuvent être dus à l’absence d’entretien ou au manque de soin de l’occupant sont à sa charge.

En bref, l’entretien, la réparation ou les rénovations dans l’immeuble en location sont en partie à la charge du propriétaire mais de l’autre partie à la charge du locataire. Les devoirs et les charges sont répartis dans le contrat de location.

 

Source image à la une : Pixabay