Comment se déroule l’entretien des équipements entre le locataire et le bailleur ?

Une cuisine n’est pas qu’une simple pièce, elle rassemble plusieurs équipements aux dimensions différentes dont la plupart sont fragiles. En effet, beaucoup d’entre eux sont susceptibles de tomber en panne, de se casser ou d’être frappées de vétusté.  Cette pièce est également remplie d’équipements et de sous-systèmes plus ou moins complexes (électricité, feu, gaz, eau) mais qui sont indispensables au quotidien de ses utilisateurs. Mais entre le locataire et le propriétaire comment se le déroule l’entretien de ces équipements ?

L’électroménager

Normalement, il doit toujours figurer être dans le document d’état des lieux. En effet, il importe d’effectuer un relevé précis de l’électroménager, de son ancienneté et de son état en général. Cela aide à limiter les risques de conflits en cas de panne. Alors si cela arrive, c’est au propriétaire de se charger du remplacement ou de la réparation de l’appareil. Le locataire lui, s’assure de l’entretien du courant.

Les accessoires à gaz

Qu’ils s’agissent du robinet, des détendeurs ou encore des flexibles, c’est le locataire qui s’en occupe. Il doit principalement veiller à la validité de ces accessoires puisqu’ils sont soumis à une date de péremption. Le devoir du propriétaire est d’assurer une installation parfaitement conforme dès l’entrée du locataire.

La chaudière

Le locataire doit s’occuper du ramonage, du remplacement du thermostat d’ambiance ainsi que de la tétine gaz de la chaudière. Le propriétaire, lui se charge de la remplacer en cas de vétuste.

La plomberie

Tous les travaux d’entretien se rapportant à la plomberie sont à la charge du locataire : nettoyage du levier, débouchage des siphons et des conduits.  De même en ce qui concerne le remplacement des joints, des colliers, ou encore des clapets. Le propriétaire assure le remplacement de la conduite d’eau ou des conduits quand cela est nécessaire.

La fenêtre

Son entretien au quotidien revient au locataire : le nettoyage des grilles d’aération, le graissage des parties mobiles ou encore le remplacement des joints. La réparation complète du châssis de fenêtre est du ressort du propriétaire. Les murs, le sol et le plafond

Pour ce qui est de leur nettoyage, des retouches ou du rebouchage des trous, il revient au locataire de s’en occuper (peu importe la surface des murs, du plafond et du sol) Quoi qu’avant même son entrée dans les lieux, c’est dans le devoir du propriétaire de lui garantir un logement salubre et décent.

Attention : la réparation complète de ces surfaces peut incomber au locataire si, au moment de quitter les lieux, l’état constaté ne correspond pas à une usure normale.

Ce qu’il faut retenir

En tant qu’occupant des lieux et utilisateur, le locataire est responsable de l’entretien de tous les équipements à sa disposition (électroménager, électricité, gaz, murs, plafond, sol fenêtre, et autres) Toute panne ou détérioration importante relevant de la vétusté est à la charge du propriétaire. Par contre, si la panne se fait de manière consécutive suite à une négligence du locataire, il en devient le fautif.