Les meilleures méthodes pour isoler efficacement son garage

Un garage mal isolé pourrait influer sur la température des pièces ayant un mur commun avec le garage. Cela pourrait également abîmer les objets qui y sont stockés. Certes, il est évident que le recours à l’isolation est incontournable, mais faut-il encore que nous sachions quelles sont les différentes techniques adaptées

Les différentes parties à isoler

Source image : pixabay

Les trois zones principales concernées par l’isolation du garage sont : 

  • La porte du garage
  • Les murs du garage
  • Le plafond du garage

La porte du garage est la partie la plus facile et la moins chère à isoler. Il suffit d’acheter un kit d’isolation de porte de garage. Vous n’avez pas besoin de faire appel à un professionnel. Bien que cette opération puisse durer quelques heures, elle représente la principale barrière contre le froid de l’extérieur. 

L’isolation des murs du garage consiste à fixer le matériau isolant directement sur les parois internes de votre garage. Il vous est également possible d’utiliser une ossature métallique pour poser le matériau isolant. 

Le plafond du garage est aussi une zone qui nécessite d’être isolée, en particulier si vous avez une pièce à vivre au-dessus de votre garage. Cela va se ressentir dans la pièce si votre garage n’est pas bien isolé. Pour ce faire vous n’avez qu’à ajouter de l’isolant sur les chevrons. Si ces derniers ne sont pas apparents, il faudra opter pour une méthode plus coûteuse. Cela consiste à installer une isolation directement dans la toiture de votre garage. Malgré le fait qu’elle soit plus chère et plus longue à réaliser, cette méthode contribue à réduire considérablement vos factures d’énergie.  

Le résultat est encore meilleur si vous avez la possibilité d’isoler le sol de votre garage. Vous pouvez l’effectuer via le plafond de votre cave ou par-dessous via le vide sanitaire. 

Le prix de l’isolation d’un garage

Le prix de l’isolation d’un garage peut varier d’un prestataire à un autre. Il dépend de quelques critères comme : 

  • Le type de matériau isolant utilisé
  • La zone à isoler (sol, plafond, mur, porte)
  • Le climat de votre région et des besoins en isolation qui s’en suivent.

Les panneaux isolants sont les matériaux les plus chers (40 à 60 euros le mètre carré). Le polyuréthane ou la ouate de cellulose est à 20 euros le mètre carré pour une épaisseur de 10 cm. La laine de roche peut vous coûter dans les 10 à 15 euros par mètre carré pour la même épaisseur.